Rechercher
  • ADEB37

Production électrique et Gaz à Effet de Serre en France : la vérité

À retenir : La France diffère de l’UE par sa faible part d’émissions provenant de l’industrie de l’énergie (10 % du total national hors UTCATF en 2019), en raison du poids important du nucléaire dans la production d’électricité.

source : Ministère de la Transition Écologique

Chiffres clés du climat France, Europe et Monde édition 2022

Panorama français des gaz à effet de serre

https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-du-climat-2022/9-panorama-francais-des-gaz-a

Panorama français des gaz à effet de serre

Émissions de GES en france en 2019 et 2020

En Mt CO2 éq

En 2019, les émissions de GES sur le territoire français, hors UTCATF, représentent 436 Mt CO2 éq, dont 74,8 % sont du CO2 et 12,8 % du méthane (CH4). Elles sont en baisse de 1,9 % par rapport à 2018 et ont diminué de 20 % sur la période 1990-2019.

Comme dans l’ensemble de l’Union européenne, l’utilisation d’énergie est la première source d’émissions de GES en France : cela représente 297 Mt CO2 en 2019, soit 68,1 % du total national. Elle est suivie par l’agriculture (16,8 %), qui compte pour une part plus élevée des émissions que dans le reste de l’UE.

En 2020, selon une estimation préliminaire, les émissions de GES baissent de 9,2 %.


Répartition par source des émissions de GES en France entre 1990 et 2019

La France diffère de l’UE par sa faible part d’émissions provenant de l’industrie de l’énergie (10 % du total national hors UTCATF en 2019), en raison du poids important du nucléaire dans la production d’électricité. L’usage des transports est ainsi le premier secteur émetteur en 2019, avec 132 Mt CO2 éq, soit 30 % du total.

En 2019, les émissions totales, hors UTCATF, ont diminué de 1,9 %. Cette baisse se concentre dans le secteur de l’industrie de l’énergie (- 6 %), de l’industrie manufacturière (- 4 %) et dans le résidentiel et le tertiaire (- 3 %).

Sur le plus long terme, les émissions liées à l’utilisation de l’énergie ont été réduites dans l’ensemble des secteurs (voir partie 4), à l’exception des transports (+ 8 %). Les baisses les plus notables sont enregistrées dans l’industrie de l’énergie (- 46 %) et dans les procédés industriels (- 39 %).


Évolution de l’empreinte carbone de la France



En 2020, l’empreinte carbone est estimée à 552 Mt CO2 éq. Par rapport à 1995, le niveau de l’empreinte a diminué de 15 %, alors que la demande finale intérieure, dont le montant conditionne en partie le niveau de l’empreinte, a augmenté de 40 %. Entre 1995 et 2020, les émissions intérieures ont nettement diminué (- 31 %) tandis que les émissions associées aux importations se sont accrues (+ 12 %). En 2020, ces émissions importées représentent la moitié des émissions totales de l’empreinte. Rapportée au nombre d’habitants, l’empreinte carbone est de 8,2 tonnes de CO2 éq par personne en 2020, un niveau supérieur de 45 % aux émissions de l’inventaire (5,7 t CO2 éq/habitant). La réduction de l’activité et des déplacements avec la crise sanitaire a largement contribué à la baisse de l’empreinte en 2020 (- 9 % par rapport à 2019). En 2019, l’empreinte carbone est estimée à 605 Mt CO2 eq (9 tonnes par personne), soit un niveau inférieur de 7 % à celui de 1995.

Chiffres clés du Climat, le pdf intégral :

Document édité par : Le service des données et études statistiques (SDES)


5- Données clés

9- Qu’est-ce que le changement climatique ?

Cette première partie résume les principaux éléments scientifiques disponibles sur les causes et les conséquences possibles du changement climatique.

25- Quelles sont les quantités de gaz à effet de serre émises dans le monde ?

L’accent est ici mis sur les données les plus significatives concernant les émissions mondiales de GES, notamment la répartition par pays et grande région du monde.

39- Quelles sont les quantités de gaz à effet de serre émises en Europe et en France ?

Un panorama complet est proposé pour les statistiques d’émissions de GES en Europe et en France. Ces données sont complétées par des estimations de l’empreinte carbone des Français.

45- Comment les émissions de GES se répartissent-elles par secteur en Europe et en France ?

Cette partie comprend le détail de l’évolution depuis 1990 des émissions de GES pour les grands secteurs suivants : énergie, transports, industrie, résidentiel-tertiaire, agriculture et affectation des terres et gestion des déchets.

57- Quelles politiques climatiques dans le monde, en Europe et en France ?

Les différentes politiques de lutte contre le changement climatique mises en œuvre aux niveaux international, européen et français sont présentées dans leurs grandes lignes.

81- Annexes

chiffres-cles-du-climat-2022-integral
.pdf
Download PDF • 6.94MB

0 commentaire