Rechercher
  • ADEB37

Ligueil se positionne sur l'éolien


C'est avec fermeté que le conseil municipal de Ligueil s'est prononcé sur le sujet de l'éolien.

Dans une décision motivée du 18 mars 2021 adoptée à l'unanimité et transmise pour information à la préfecture, le conseil refuse toute implantation sur son territoire :

Conseil Municipal - LIGUEIL

Page 15/32 Séance du 18 mars 2021


CONSIDERANT que la commune de Ligueil sera impactée par tout projet d’implantation d’éoliennes puisqu’elles seraient visibles de 10 à 15 km selon le relief,


CONSIDERANT que les parcs éoliens dénaturent le paysage et que l’authenticité du paysage serait définitivement perdue,


CONSIDERANT que les éoliennes seraient visibles de monuments classés comme le Château d’Epigny à Ligueil, qui déterminent actuellement l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France et pour de nombreux édifices : le Château de Grillemont, Bagneux, la Roche Bertault, le Prieuré du Louroux, la Roche de Gennes...


CONSIDERANT que l’économie touristique de la Communauté de communes Loches Sud Touraine serait touchée par ce projet, notamment les structures d’accueil (gîtes ruraux, chambres d’hôtes, camping...),


CONSIDERANT que le chemin de Saint Martin qui traverse notre territoire passe au milieu de la zone classée favorable à l’éolien,


CONSIDERANT que l’éolien industriel est peu efficace car la production éolienne est faible et intermittente et que le transport de l’énergie nécessiterait la création de nouveaux réseaux,


CONSIDERANT que l’éolien industriel est dispendieux pour les collectivités, que la valeur patrimoniale des biens immobiliers diminue, entraînant une perte de taxes sur le foncier bâti pour les communes, la manne financière annoncée pour les collectivités, par les promoteurs qui sont les vrais bénéficiaires du fait de tarifs de rachat attractifs, est illusoire,


CONSIDERANT que les nuisances engendrées par la présence d’éoliennes créent des tensions et dissensions au sein des communautés rurales (conflits d’intérêts entre propriétaires fonciers et riverains qui subissent les nuisances),


CONSIDERANT que des questions restent en suspens concernant le démantèlement des éoliennes et pour la remise en état des sites,Considérant l’opposition de plusieurs communes du territoire (Draché, la Celle Saint Avant, Bournan, Civray-sur-Esves, Cussay, la Chapelle-Blanche Saint-Martin, Vou, Orbigny, Chanceaux-près-Loches, Dolus le Sec) quant à l’implantation d’éoliennes sur leur territoire,

Délibère, à l’unanimité :

•refuse toute implantation d’éoliennes sur son territoire,

•précise que toute demande de rendez-vous pour des projets de ce type sera systématiquement rejetée




52 vues0 commentaire