Rechercher
  • ADEB37

Le point sur le sujet des éoliennes en Indre et Loire

Mis à jour : févr. 25


Le Sud Touraine (département 37) fait l'objet d'une véritable razzia des promoteurs éoliens. Pas moins de 22 communes sur les 67 de la comcom de Loches (LST) sont concernées par des projets accordés, déposés, en cours ou en prospect.

La même chose dans au moins 10 communes proches appartenant à d'autres comcom.

Pour la comcom LST :

Approuvés : Vou - La Chapelle Blanche (Volkswind), Le Petit Pressigny (Windvision).

Déposés: Bridoré (Soleil du Midi), Charnizay - Le Petit Pressigny (Windfees), Sepmes (David Energies).

En cours: Bossay sur Claise – Yzeures sur Creuse - Tournon Saint Pierre (Soleil du Midi), Charnizay (Eurocape), Nouans les Fontaines (commune + H2Air)

En prospection :

Abilly, Descartes, Dolus (Soleil du Midi), Le Grand Pressigny, Ligueil-Bournan (Windvision), Mouzay (Energie Team), Mouzay (Notus Energie) , Orbigny (Escofi), Perrusson, Saint Jean-Saint Germain, Saint Senoch.

Pour les comcom voisines dans et hors 37 :

Maillé-La Celle Saint Avant-Draché, Sorigny (Engie Green), Brizay (Soleil du Midi/Baywa r.e), Saint Epain (Energie Team), Fléré la Rivière 36 ( Abowind), Saint Cyran du Jambot 36, Lerné 37/Bournand 86 (Voltalia), Le Tranger 36, Neuil sur Faye 86 (Abowind)


Pour ceux qui connaissent le Sud Touraine et son patrimoine paysager, historique, sa faune riche et variée, c’est un crève-cœur de voir cette région superbe vendue à ceux qui détruisent l’environnement plutôt que le préserver.

Ces richesses patrimoniales n’empêchent en rien l’assaut des promoteurs, encouragés par le ministère de l’écologie, soutenus par l’administration. Il leur suffit de convaincre discrètement quelques propriétaires fonciers et le tour est joué.

Rappelons qu’en matière d’électricité en Sud Touraine , la centrale de Chinon en 2019 a produit 23,17 milliards de kWh, soit 6,1 % de la production nucléaire française non émettrice de CO2. La Comcom LST s’est engagée dans le processus de la transition énergétique par son PCAET en ambitionnant de produire 19 % de la consommation énergétique localement en développant trois filières : la méthanisation, le bois-énergie et la géothermie. Le PCAET de Loches Sud Touraine a écarté les éoliennes. En vain visiblement …

Il a été confirmé par la commission d’enquête sur l’impact des énergies renouvelables que l’énergie éolienne, en France, ne présentait aucun intérêt dans la lutte contre les gaz à effet de serre, mais visiblement la lutte contre le réchauffement climatique n’est pas le but des promoteurs.

Louis Le Franc, parti en 2017, a été le dernier préfet à protéger le département qu’il avait en charge. Hommage lui soit rendu, sans commentaire pour les suivantes.

SD

78 vues0 commentaire